Spécialités féminines

  • Saison 2014-2015

Spécialités féminines

Omnibus le corps du théâtre
Le corps. Encore et toujours chez Omnibus... Cette fois-ci, celui de femmes. Révéler les histoires, trajectoires et stéréotypes que portent ces corps féminins par la narration de leurs petits et grands gestes. Le tout, derrière la loupe d’une vitrine, tel des mannequins livrés à la consommation de l’instantané. Comme un inventaire de la mystique féminine. Que peut-on lire du genre humain en se fascinant pour sa moitié féminine? Et peut-on encore parler de Spécialités féminines?

 

22janv. > 7févr.
Horaire et durée
Horaire:
Du jeudi 22 janvier au samedi 7 février à 20h
(Relâche les dimanches et lundis)
Les vendredi 23 janvier et jeudi 29 janvier à 19h
Durée:
1h15 sans entracte

Crédits

  • Production
    Omnibus le corps du théâtre
  • Direction artistique
    Jean Asselin, Réal Bossé, Sylvie Moreau
  • Interprètes-créateurs
    Laurence Castonguay Emery, Sylvie Chartrand, Marie Lefebvre

 

Mots clés

  • Théâtre corporel
  • féminin
  • affect
  • sensations
  • sentiments

Journal de création

Le journal de création est un espace en mutation. Au fil des semaines, il sera nourri par les artistes qui y documenteront leur démarche. Vous aurez un accès privilégié à leurs inspirations, ce qui vous laissera assurément un petit goût de revenez-y!

Tous
Genèse
Inspiration
Bande-annonce
Photo

La compagnie

Omnibus le corps du théâtre

Depuis sa fondation en 1970 par Jean Asselin et Denise Boulanger, la compagnie de création a développé un vaste répertoire théâtral fondé sur l'éloquence du geste. Étroitement associée à l'École de mime, Omnibus fait œuvre de pionnier du théâtre corporel et exerce une grande influence sur le travail de plusieurs artistes. Omnibus pousse ainsi toujours plus loin l'intégration du geste et de la parole, et ce autant par le biais du théâtre moderne qu'à travers les grands textes du répertoire classique.

Photo

Sur scène

SPÉCIALITÉS FÉMININES, jusqu'au 7 février
Le corps. Encore et toujours chez Omnibus... Cette fois-ci, celui de femmes. Révéler les histoires, trajectoires et stéréotypes que portent ces corps féminins par la narration de leurs petits et grands gestes. Le tout, derrière la loupe d’une vitrine, tel des mannequins livrés à la consommation de l’instantané. Comme un inventaire de la mystique féminine. Que peut-on lire du genre humain en se fascinant pour sa moitié féminine? Et peut-on encore parler de «Spécialités féminines»?

Crédit photos: Catherine Asselin-Boulanger

Bande-annonce

Spécialités féminines - La bande-annonce

Trois belles créatures se baignent dans nos yeux. Derrière trois vitrines, autant de femmes ; propriétaires des lieux, aussi libres en dedans d’elles-mêmes que dans leurs ébats. 
Exhibition? Non! Exposition. Au demeurant, qui regarde ? Et qui est regardé?
Les corps traversés par tant de territoires mentaux, SPÉCIALITÉS FÉMININES magnifie ce « Deuxième Sexe » pour en débusque l’aléatoire, le somatique, l’insaisissable. … pas là pour être comprises mais pour être touchées ! … et honni soit qui mal y pense!

VIDÉASTE: Frédérique Bérubé
MUSIQUE: Ludovic Bonnier

Genèse, Inspiration

Spécialités féminines

Dans Spécialités féminines, c’est résolument au présent d’aujourd’hui que nous voyons défiler devant nous trois femmes de tous les temps. Trois femmes qui, telles des mannequins de vitrine intemporelles, s’offrent à nos regards avides de prêt-à-porter, de tout-aller, de rapide à consommer.

Trois clichés de la féminité qui, derrière leurs devantures vitrées, se transforment devant nous, se construisant et se déconstruisant pour offrir la femme rêvée, la femme-cauchemar, la femme maîtresse-femme, la femme que vous voulez.

Ces femmes nous parlent par d’autres voix; celle du corps, d’abord, puis celles d’autres femmes qui s’incarnent dans leurs corps à elles. Pensées intimes, rêves inavoués ou inassouvis, révoltes, préoccupations, revendications; par le canal de ces trois corps magnifiés par le mouvement fictif, s’écoulent des vies multipliées.

Un étalement, presqu’un inventaire de toute la mystique féminine. 

Dans notre désir incessant de disséquer nos comportements, de poser la loupe sur les failles et la beauté que les corps transportent, Spécialités féminines mise sur ce qui constitue la moitié du genre humain pour tenter de comprendre tout le reste.

Jean Asselin, directeur artistique d'Omnibus le corps du théâtre