Laboratoire LNI no. 3 - La source

  • Saison 2014-2015

Laboratoire LNI no. 3 - La source

Théâtre de la LNI

Questionnement auquel le laboratoire cherchera à répondre: 
Est-ce vrai qu'une situation de départ n'a pas de parcours limite?

Déroulement sommaire: Une courte scène écrite de quelques minutes est jouée par un duo de comédiens. Une fois la scène terminée, ils poursuivent le récit entamé en improvisant. Après s’être exécuté, ce duo sort de scène et est remplacé par un autre qui reprendra l’exercice à partir du même texte. Au final, plusieurs duos, plusieurs histoires improvisés dont la finalité est différente… ou pas. Pourquoi?

Les spectateurs seront invités à prendre une bière avec les comédiens après le laboratoire afin de discuter du contenu de la représentation.

30mai > 30mai
Horaire et durée
Horaire:
À 19h30 dans le Studio Espace Libre

Crédits

  • Maitre de labo
    Jean-Philippe Durand
  • Distribution
    Ève Landry, Sophie Caron, Frédéric Barbusci, François-Étienne Paré, Joëlle Paré-Beaulieu, Pier-Luc Funk, Simon Rousseau

Journal de création

Le journal de création est un espace en mutation. Au fil des semaines, il sera nourri par les artistes qui y documenteront leur démarche. Vous aurez un accès privilégié à leurs inspirations, ce qui vous laissera assurément un petit goût de revenez-y!

Tous
Contenu vidéo

La compagnie

Théâtre de la LNI

Le Théâtre de la LNI a pour mission la production, la diffusion et la promotion du théâtre improvisé et, plus particulièrement, du match d’impro.
Pour remplir ce mandat et consolider son rôle d’organisme de production voué au théâtre improvisé, la direction artistique souhaite collaborer avec ses comédiens afin de présenter trois spectacles de type laboratoires publics qui, de par leur contenu ou leur forme, susciteront la réflexion sur un ou plusieurs aspects de l’improvisation théâtrale. Par le biais de ces laboratoires, nous souhaitons enrichir la pratique du théâtre improvisé par le biais d'essais et d'expérimentations.

Contenu vidéo

Sliding doors

Une insipiration pour la scénette de départ et la démarche en soi.

Après avoir été licenciée, Helen décide de rentrer chez elle. L'histoire se scinde en deux lorsqu'elle arrive sur le quai du métro. Dans une première version, elle manque la rame et ne peut ainsi découvrir que son petit ami est en train de la tromper dans leur appartement. Dans la seconde version, elle attrape la rame à temps et surprend son petit ami au lit avec son ex. Cet épisode anodin de sa vie (rater ou pas une rame de métro) va bouleverser son existence... Source : Wikipédia